Comment planter un phoenix canariensis en pleine terre ?

124
Partager :

Le phoenix canariensis est une plante majestueuse qui orne très superbement bien le jardin. Son parfum et son esthétique lui confèrent un air superbe. En effet, encore appelé dattier des Canaries, cette espèce de palmier est en voie de disparition . Il convient donc de bien s’en occuper et de très bien réussir sa plantation. Découvrez dans cet article, la meilleure manière de planter un phoenix canariensis en pleine terre.

Quelles sont les étapes de la plantation de Phoenix canariensis ?

Avant toute chose, vous devez vous assurer que le climat est favorable pour planter un phoenix canariensis chez vous. En effet, apportez votre phoenix canariensis près du trou qui doit particulièrement l’accueillir. Sachez que le trou parfait pour un phoenix canariensis fait un minimum de 50 cm. Cette mesure vous permet de prévoir l’envergure et l’ajout de la terre riche. Le volume du trou doit absolument faire le double de celui de la motte.

A lire en complément : Quelle largeur de coupe pour les tondeuses ?

Le mélange à préparer doit être idéalement constitué de 50% de terre franche, 25% de compost, 25% de sable optionnel. Ensuite, remplissez le 1/3 du trou avec votre mélange de terre. Comblez au fure et à mesure une fois la motte placée au centre. Prenez soin de bien maintenir le phoenix canariensis bien droit. Ajouter par la suite, un engrais en granulés au cas où vous n’avez pas de compost.

Une fois votre phoenix canariensis planté, il est très utile de former une cuvette de rétention et d’y verser de l’eau. Le phoenix canariensis est très bien installé et acclimaté. Une année après la plantation, vous devez utiliser du fertilisant liquide à ajouter à l’eau d’arrosage. Donnez cette eau à votre phoenix canariensis en période de végétation active. Sachez que le phoenix canariensis est très gourmand.

A lire aussi : Quelle tondeuse acheter pour garder sa pelouse en état ?

Quelle terre choisir pour le phoenix canariensis ?

La très bonne chose pour le phoenix canariensis est que celui-ci se plaît dans tous les types de sol. Toutefois, le phoenix canariensis a besoin de terre très riche. Celui-ci sera placé sur au-moins 50 centimètres de profondeur. En effet, le phoenix canariensis doit avoir accès à une bonne profondeur et une bonne terre. Dans le cas échéant, celui-ci végétara tout simplement, ce qui est bien dommage. Il ne produira ni fruits ni fleurs.

Le phoenix canariensis est plus alaise dans les sols très argileux que dans les sols sablonneux contre toute attente. Il a vivement besoin d’un sol plus riche et humide que le sable qui généralement draine. En général, avant de planter votre phoenix canariensis, assurez-vous que vous possédez le bon type de sol. Par contre, soyez sûr que vous êtes en mesure de modifier la nature du terrain pour accommoder votre nouveau phoenix canariensis.

Comment entretenir le phoenix canariensis ?

Entretenir un phoenix canariensis n’est du tout pas difficile. En effet, une fois que le phoenix s’est bien acclimaté, n’hésitez pas à lui donner de l’engrais où tout autre fertilisant. Sachez que phoenix canariensis est très avide de terre riche et donc il va puiser ses ressources très rapidement. C’est une plante qui a l’aspect d’ananas. Pour reproduire le fameux ananas, vous devez tout simplement couper les vieilles palmes du phoenix. Ce sont ces palmes qui forment la particularité de son tronc.

C’est maintenant au fur et à mesure de la croissance que votre phoenix prendra l’aspect d’ananas. Au cas où, vous choisissez un phoenix canariensis à fruit rouge, sachez que l’entretien est toujours le même.

Quelles sont les maladies du phoenix canariensis ?

Le phoenix canariensis a beau être une plante très coriace, vivace et très persistante. Mais malgré cela, il peut également être attaqué par des parasites. En effet, le charançon rouge est très notamment responsable de sa disparition. Il s’agit sans doute du fameux tueur des palmiers. Sachez que ce n’est pas la peine de lutter seul contre ces attaques. Il est vivement conseillé de faire appel à une entreprise qui est spécialisée dans la lutte contre ces parasites.

Partager :