5 astuces pour vous débarrasser des mouches de terreau

35
Partager :

Les mouches de terreau sont probablement les ravageurs les plus nuisibles que l’on trouve sur certaines plantes. Ces minuscules insectes sont généralement très friands des substrats et des racines des plantes d’intérieur. Le plus souvent, leurs larves se nourrissent des petits poils que l’on trouve sur les racines. Comment se débarrasser de ces nuisibles ? Voici nos 5 conseils qui peuvent vous aider à les éliminer facilement. 

  1. Tuez les mouches adultes avec une tapette à mouches ou un insecticide

Bien que ce soient les larves des mouches du terreau qui sont responsables des dégâts sur la plante, éliminer les adultes entraînerait une rupture de leur cycle de reproduction. 

Lire également : Quel produit pour détruire les orties ?

Cela aura pour conséquence une baisse de la population qui peut finir par faire disparaître ces bestioles de votre maison. 

La question, ici est de savoir comment faire pour se débarrasser de ces adultes ?

A découvrir également : Comment réussir ses compositions florales ? 

Pour cela, deux possibilités qui constituent des méthodes de lutte très efficaces s’offrent à vous :

Utiliser une tapette à mouche

Etant donné que les mouches de terreau colonisent davantage les plantes d’intérieur, il est facile de contrôler les adultes dans une pièce et de les tuer à l’aide d’une tapette à mouche. 

Qu’est-ce qu’une tapette à mouche ?

La tapette à mouche est un accessoire que certaines personnes utilisent pour éloigner les insectes qui virevoltent autour d’eux.

 La tapette à mouche peut être très utile pour se débarrasser des mouches de terreau sur vos plantes d'intérieur. 

Etant donné que ces insectes sont trop minuscules, il suffit d’utiliser cet objet pour les chasser et les fait tomber. 

Une autre astuce consisterait également à les recueillir autour de la plante avec cet objet et à s’en débarrasser à l’extérieur.

Utiliser les insecticides

Pour se débarrasser des mouches du terreau, la solution, la lutte efficace et la plus rapide, c'est d’utiliser un insecticide.

A cet effet, deux solutions s’offrent à vous. Soit, vous utilisez un insecticide chimique ou un insecticide fait maison avec les produits naturels.

De toute évidence, vous savez certainement que l’insecticide chimique peut avoir des conséquences sur votre santé et sur l’environnement. 

Donc, vous devez prendre toutes les dispositions nécessaires pour son usage.

Par exemple, si vous voulez vous servir d’un insecticide chimique pour vous débarrasser des mouches de terreau sur vos plantes d’intérieur, portez un cache-nez et protégez-vous les mains avant de le pulvériser.

Une fois fait, libérer la pièce et ne revenez qu’après quelques heures. Ce temps passé à l’extérieur permettra à l’insecticide de se dissiper dans la pièce.

De ce qui précède, vous comprenez comment les insecticides chimiques peuvent être dangereux pour la santé. 

De ce fait, il est souvent préférable d’utiliser les insecticides faits à base des substances naturelles. 

Pour ce qui est des insecticides faits à base des substances naturelles, si vous voulez les utiliser contre les mouches de terreau, vous n’aurez pas à prendre autant de précautions. 

Déjà, il faut noter que la majorité des substances utilisées pour fabriquer ces produits ne sont pas toxiques pour l’homme et ne sont pas non plus dangereuses pour l’environnement. 

Mais pas pour autant dire qu’ils ne le sont pas pour les insectes. 

Utilisés dans les sprays, les insecticides naturels mettent les mouches du terreau hors d’état de nuire dès le premier contact.  

Parmi les insecticides naturels, celles qui sont le plus efficace pour lutter contre les mouches du terreau sont :

  1. Le savon noir

Le savon noir est un insecticide très efficace pour combattre les mouches du terreau. 

Pour la préparation, vous aurez besoin de 5 cuillerées de savon noir et de l’eau tiède.

Après avoir tiédis votre eau, mélangez-la avec votre savon et laissez le mélange refroidir. 

Ensuite, vous pouvez pulvériser votre mélange sur les feuilles de votre plante. 

Au contact des mouches, cette substance les étouffe et les tue.

  1. Les vaporisateurs aux feuilles de tomate

Les feuilles de tomate sont riches en alcaloïdes, substance très nocive contre les insectes. 

Pour la préparation d’insecticide à base des feuilles de tomates, vous allez hacher vos feuilles de tomate et les tremper dans de l’eau durant une demi-journée.

A votre mélange, il faut ajouter une cuillère à café de savon naturel.

Par la suite, vous pouvez verser votre mélange dans un spray et le vaporiser sur vos plantes infestées. 

  1. Le spray à l’huile de Neem

L’huile de neem est très efficace contre les mouches et de nombreux autres insectes. 

Au contact des mouches du terreau, elle perturbera les différentes phases de développement des adultes, des œufs et des larves. 

Pour la préparation de votre spray à l’huile de neem, vous aurez besoin de 2 cuillères à café d’huile, de 250 ml d’eau tiède et d’une cuillère à café du savon de Marseille.

Mélanger tous ces ingrédients et laissez-les refroidir avant de les pulvériser sur votre plante. 

  1. Le spray de bicarbonate au vinaigre blanc

Véritable ennemie des pucerons, le vinaigre blanc mélangé au bicarbonate est très efficace contre ces bestioles.

En plus d’être écologique, cet insecticide naturel vous aidera à combattre les pucerons sans avoir à dépenser le moindre centime. 

Pour la préparation, vous aurez besoin de l’eau, du vinaigre blanc et du bicarbonate.

Mélangez 900 cl d’eau à un dixième de vinaigre blanc.

Le rôle du bicarbonate dans la solution, c’est d’empêcher le développement des champignons dans votre potager. 

Mélangez l’ensemble à l’eau tiède. Une fois refroidi, mettez-le dans un spray pour traiter les plantes infestées par les pucerons.

  1. Éliminez les larves des lieux de reproduction en nettoyant les excréments d'animaux domestiques, les fruits pourris et autres matières organiques

Les mouches de terreau prolifèrent rapidement dans les milieux insalubres et surtout sur les dépôts des matières organiques. 

Pour rompre facilement leur cycle de production, vous devez créer un environnement sain dans lequel ils ne pourront pas pondre les œufs. 

La présence de beaucoup de mouches de terreau sur vos plantes d’intérieur peut être due aux déjections des animaux domestiques, aux fruits pourris ou à tout autre débris végétal.

De ce fait, vous devez veiller à ce que les animaux domestiques ne défèquent pas près de vos plantes.

Tous les fruits pourris et autres débris végétal doivent être débarrassés et jetés directement à la poubelle.

La croûte moisie à la surface du terreau constitue aussi un milieu favorable pour le développement de ces bestioles.

Cette croûte rend le substrat imperméable. C’est ainsi qu’elle favorise la stagnation d’eau et la prolifération des mouches.

La meilleure façon de s’en débarrasser consiste à remuer votre plante.

N’oubliez pas que les feuilles mortes qui tombent sur le terreau peuvent pourrir et constituer un milieu favorable pour le développement des larves des pucerons.

La précaution à prendre dans ce cas-là, c’est de détacher les feuilles mortes de votre plante à chaque fois que vous procédez à l’arrosage. 

Il faut aussi veiller à ce que le terreau reste sec entre deux arrosages. 

En effet, lorsque le terreau est humide, les mouches adultes viennent y pondre leur œuf qui se développe en larves. 

Ainsi, si l’eau stagne souvent sur votre terreau, après chaque arrosage, il faut la vider.

Une autre méthode qui peut vous aider à garder votre terreau régulièrement sec, c’est de poser au-dessus du terreau de la paille, des petits cailloux ou du sable. 

Cette méthode fera que votre terreau soit régulièrement sec. 

Ce qui dissuadera les mouches d’y pondre régulièrement leur œuf.

Toutes ces actions contribuent favorablement à la rupture du cycle de reproduction des mouches et vous aideront à vous en débarrasser une fois pour toutes. 

  1. Installez des moustiquaires de fenêtre pour empêcher les mouches d'entrer dans votre maison

L’une des méthodes la plus efficace pour éloigner les insectes en général et les mouches en particulier, c’est l’usage des moustiquaires.

Généralement, la plupart des moustiquaires vendues dans les commerces sont imprégnées d'insecticides. 

Ainsi, dès que les mouches sont toutes proches, l’odeur d’insecticide les dissuade et les éloigne. 

Même quand l’insecticide s’est évaporé, il est toujours difficile pour les mouches de traverser ce piège. 

De ce qui précède, vous comprenez que les moustiquaires peuvent être très efficaces pour éloigner les mouches d’intérieur sur vos plantes. 

Alors, pour les utiliser, contre ces derniers, il suffit de les installer sur toutes les fenêtres de votre maison. 

Toutefois, cette astuce n’est efficace que si votre porte est régulièrement fermée. 

De même, avant d’installer les moustiquaires sur vos fenêtres, vous devez vous assurer que vos plantes ne sont pas encore infestées.

Si tel est le cas, utiliser au préalable l’une des méthodes de traitement que nous avions énuméré ci-dessus. 

A partir de là, vous serez certain que le milieu est sain. Ainsi, votre moustiquaire vous aidera à le maintenir dans cet état.   

  1. Utilisez un ventilateur pour les chasser

Il faut noter que les mouches ne volent pas bien sous les conditions venteuses. 

De ce fait, le ventilateur constitue l’un des meilleurs moyens pour éloigner les mouches du terreau de vos plantes d’intérieur. 

Pour l’utiliser, vous devez configurer le ventilateur en fonction de la position de votre plante. 

Vous pouvez opter pour un ventilateur de plafond ou un ventilateur à main à forte puissance.

Quel que soit votre choix, vous devez orienter votre ventilateur en direction de votre plante. 

L’air produit par ce dernier repousse les mouches présentes sur vos plantes.  

C’est ainsi que les plus faibles tomberont et vous pourrez les balayer par la suite. 

Tandis que les plus forts s'éloignent tout simplement du ventilateur.

Comment expliquer le fait que les mouches s’éloignent en présence de l’air produit par le ventilateur ?

En effet, lorsque les mouches sont en plein vol, elles utilisent beaucoup d’énergie pour lutter contre l’action du vent pour se maintenir dans l’air. 

Cela suppose que plus la puissance de l’air s’augmente, plus elles doivent produire plus d’énergie pour se maintenir en plein air. 

C’est la même action qui se produit avec le ventilateur. 

Lorsque vous allumez le ventilateur dans votre maison, les mouches du terreau qui sont sur vos plantes sont obligées de s’éloigner parce qu’elles ne peuvent pas faire face à la puissance de l’air produit.

Si vos plantes d’intérieur sont placées sur la véranda, comment faire pour y chasser les mouches à l’aide d’un ventilateur ?

Il faut noter qu’il est toujours possible d’utiliser le ventilateur sur votre véranda. 

Pour ce faire, vous aurez besoin d’un ventilateur de plafond.  

Pour contenir l’air produit par le ventilateur, vous pouvez créer un espace clos sur votre véranda. 

Ainsi, le ventilateur éloigne les mouches de votre plante.

Outre le fait que le ventilateur est utilisé pour éloigner les mouches de vos plantes, vous pouvez aussi l’utiliser pour créer un milieu hostile à leur développement.

Savez-vous que les mouches du terreau aiment plus les environnements humides ?

 En effet, plus l’environnement est humide, mieux, elles y prolifèrent. 

Grâce au ventilateur, il est possible de créer un environnement chaud moins favorable à la prolifération des mouches du terreau. 

Donc, même si vos plantes ne sont pas encore colonisées par ces bestioles, installer un ventilateur dans la pièce vous aidera à la réchauffer régulièrement et dont d’éloigner les mouches.

5. Couvrez les aliments pour les empêcher de se poser dessus

Généralement, ce sont les restes d’aliments et tout ce qui est matière biologique qui attire les mouches du terreau. 

Ceci étant, si vous ne voulez plus les voir près de vous, la première des choses à faire, c’est de créer un environnement sain où elles ne trouveront pas de quoi manger. 

Cela passe par un nettoyage méticuleux de tout ce qui tombe au sol comme débris alimentaires. 

De plus, lorsque vous déposez les fruits et autres aliments sans protéger avec un couvercle, il est très facile pour ces bestioles de s’y déposer. 

Si vous devez utiliser un aliment plus tard, il est mieux de le conserver au frais que de le laisser à l’air libre. 

Il faut noter que lorsqu’un aliment est à l’air libre, les micro-organismes s’y développent rapidement.

Leur développement entraîne une putréfaction de l’aliment. 

Etant putréfiés, les aliments attirent plus de mouches. 

 Donc pour éviter cela, vous avez deux choix, soit vous gardez vos aliments au frais ou vous les protéger. 

Partager :